SEIVA

 

 
Les travaux de la SEIVA
Conférences
Vous trouverez dans cette page la présentation de toutes les conférences organisées par la SEIVA.
 
Trombinoscope
fleche Commissions
Bulletin
Conférences
Etudes
Analyses
Assemblées générales
Glossaire
 
Nucléaire et secret
Les exigences de transparence en matière nucléaire sont-elles compatibles avec le secret défense, le secret médical ou le secret industriel ?
C'est l'objet du rapport rendu public le 16 juin 2011 par le Haut Comité pour la Transparence et la Sécurité Nucléaire - HCTISN, dont les recommandations ont été transmises au gouvernement.
Une conférence présentée par Henri REVOL, Président du HCTISN, et Michel LALLIER, rapporteur du rapport.
Consultez le communiqué de presse de la SEIVA et les version résumée et intégrale du rapport sur le site internet du HCTISN. Version papier disponible sur simple demande à la SEIVA.
Risques
Risques industriels et nucléaires, nos peurs sont elles justifiées ?
Une conférence organisée le 7 Novembre 2006 par la SEIVA et l’ACERIB, présentations de la DRIRE Bourgogne et de l'IRSN
La première intervenante, Marie-Hélène ELJAMMAL, chercheur à l’IRSN, nous a présenté le baromètre des risques publié par l’IRSN et la perception des risques par la population française. Il ressort que la confiance sur la communication accordée par la population va pour 60% aux associations , suivi ensuite par les exploitants (40-50%) puis les services de l’état et les CLIS ( 30%), les CLI et les politiques arrivent en dernière positions.
Christophe QUINTIN a poursuivi avec une présentation du panorama industriel en Bourgogne, des inspections de la DRIRE et des missions de réduction des risques à la source par les industriels.

Table ronde "Sûreté des déchets nucléaires, quel avenir ?" le 12 mars 2003
Proposée par le comité scientifique de la SEIVA dans le cadre du débat public contradictoire sur la sûreté du nucléaire initié par le Conseil Supérieur de la Sûreté et de l'Information Nucléaire, la table ronde a réuni 6 intervenants autour de Denis Guey, journaliste à France Bleu Bourgogne, devant 80 personnes.
Etaient réunis autour de la table : Jean-Patrick MASSON, adjoint Vert au maire de Dijon, Jean-François SORNEIN, Directeur de Valduc, Arnaud GREVOZ, Directeur de la sûreté qualité environnement de l'ANDRA (agence nationale des déchets radioactifs), Raymond SENE, du Groupement de Scientifiques pour l'Information sur l'Energie Nucléaire (GSIEN), Claude KAISER, représentant l'association des élus de Meuse et de Haute-Marne et l'association nationale des élus contre l'enfouissement des déchets radioactifs, Jean-Marc PERES, Chef du service d'études et de recherches sur la géosphère et l'élimination des déchets à l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire.

Environnement et santé
Nucléaire, les risques des faibles doses, parlons-en ! le 3 novembre 1999 par Jean-Claude Artus
Le Professeur Jean Claude Artus est Chef du service de médecine nucléaire du Centre Régional de Lutte contre le Cancer de Val d’Aurelle (Montpellier).Les thèmes suivants ont été développés :
- les effets biologiques et risques liés aux faibles doses de radioactivité,
- la préoccupation du public, un effet des risques nucléaires qui peut se traduire par un problème sanitaire,
- les difficultés à communiquer dans ce domaine : écrouler le mur entre les experts et le public, le challenge de la communication.
Présentation du Pr Artus (51 pages, pdf 10 Mo)

Radioactivité : origines et dangers, le 13 juin 2002, par Jean-Pierre MANIN
Jean-Pierre MANIN est radioprotectionniste etinspecteur national de l'hygiène et de la sécurité à l'IN2P3* de Villeurbanne. Il a présenté les différentes sources de radioactivité, naturelles et artificielles, scellées et non scellées, les applications industrielles de la radioactivité, les effets sur la santé, ont été présentés. Les questions du public ont porté entre autres sur les risques des installations d'ionisation, les conséquences de l'accident de Tchernobyl (peut-on manger le gibier ?), les rejets dans l'environnement …
* Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules
Présentation de Jean-Pierre Manin

Micro-polluants, origines, comportement et impact environnemental, par Joseph Tarradellas, le 2 mai 2001
Joseph Tarradellas, Professeur d'écotoxicologie à l'Ecole Polytechnique de Lausanne, a animé cette conférence à la salle d'honneur Henry Berger du Conseil Général de Côte d'Or. Des milliers de nouvelles substances sont mises chaque année sur le marché et se retrouvent parfois dans l'environnement, n'ayant pas pu être dégradées dans les stations d'épuration. Même rejetées en très petites quantités, elles peuvent se révéler nocives après des années d'accumulation : c'est le cas des médicaments, ou du pyralène, responsable de la disparition des loutres en Suisse, rendues stériles par cette substance aux effets oestrogènes. L'écotoxicologue s'attache à identifier ces toxiques, connaître leur comportement et prévoir leur impact; certaines pollutions, même minimes, peuvent engendrer des conséquences très graves, parfois des décennies plus tard.
Présentation de Joseph Tarradellas

Le tritium, par Henri Métivier et Anne Flüry-Herard le 11 février, et par Monique Sené le 25 novembre 1998
Henri Métivier est Docteur es sciences en radiochimie, Directeur de recherches à l'IPSN, Anne Flüry-Herard, est médecin hématologue nommée à la direction des sciences du vivant du CEA, le 11 février et Monique Sené est physicienne, Présidente du GSIEN*, membre du CSPI de la Hague et du CSSIN, a présenté les effets du tritium et des faibles doses de radioactivité en général, le 25 novembre 1998.
Présentation de Monique Sené
Santé : épidémiologie
Etude épidémiologique des cancers autour de Valduc, le 10 mai 2000 par Catherine Hill
Revue de presse

Enquêtes épidémiologiques autour des centres nucléaires, le 24 septembre 1997 par Catherine Hill
Catherine HILL, chef du service de biostatistique et d’épidémiologie de l’institut Gustave Roussy de Villejuif, a présenté les résultats de son étude épidémiologique des cancers autour de Valduc. Ces résultats - moins de décès par cancer autour de Valduc que la moyenne française – ont soulevé quelques objections dans la salle : le choix du périmètre d’étude, l’étude de la mortalité (et non de la morbidité) et donc la pertinence du résultat en terme d'impact sanitaire, ont été discutés.
Résumé de la présentation

Energie, développement durable
Développement durable : énergie éolienne, pourquoi pas ? Enjeux économiques, techniques et environnementaux, le 12 décembre2002, par Jean-Marc NOËL
Jean-Marc NOËL est consultant en énergie éolienne. Cette énergie s'est développée pour des raisons politiques (indépendance énergétique). La puissance actuellement installée sur la planète équivaut à 8 réacteurs nucléaires. Depuis 1995, l'installation d'aérogénérateurs s'est considérablement développée. Cette progression est due aux politiques de soutien aux énergies renouvelables : en France, EDF est par exemple tenu de racheter l'énergie. En Allemagne, l'installation d'éoliennes est fortement subventionnée. Les hypothèses d'évolution du nombre des installations laissent prévoir une baisse du prix de cette énergie.
Présentation de Jean-Marc Noël